Navigation

 Accueil  Accueil

 Liens  Liens

 Plan du Site  Plan du Site

 Admin  Admin


Articles
Présentation de l'amicale Manifestations Voitures Les Hommes Historique Gregoire Journal Contacts

Historique - Usine

L'USINE DES AUTOMOBILES GREGOIRE

 
Les Usines Grégoire c'est 15 à 20.000 Voitures produites:
 
GREGOIRE et DUMONT, BELLANGER puis HINSTIN & BIGNAN
 
En 1913 : 15eme producteur francais
 
1500 personnes sont employées dans les Usines
 
Chiffres d'affaires: 4.000.000 de Francs-Or
 
Soit environ 75.000.000 de Francs actuels
 
Cliquez pour agrandir !
Cliquez sur le plan pour l'agrandir !
 
 
 
 
     Les usines Grégoire occupaient à Poissy une bande de terrain comprise entre le N°49 du boulevard Devaux et le N°46 du boulevard Robespierre (à l'époque boulevard de Maisons). Entrées et sorties s'éffectuaient sur le boulevard Devaux pour le personnel d'atelier, sur le boulevard de Maisons pour le personnel administratif.
 
    La durée du travail atteignait 200 à 220 heures par mois. Le salaire horaire d'un manoeuvre s'élevait à 50 ou 60 centimes; celui d'un professionnel à     1 F environ. Les uns et les autres bénéficiaient d'un salaire minimum garanti appelé "taux d'affûtage".

La Société anonyme des automobiles Grégoire pré sente sur son stand, à l'Exposition de Turin, une voiture13/18 HP: 4 cylindres. C'est le type moyen de la fabrication Grégoire qui comprend des châssis de quatre forces différentes, à savoir :

                9  chevaux    2 cylindres  80 x 110
         13/18       -            4        -          80 x 110
         14/24       -            4        -          80 x 160
         15/30       -            6        -          80 x 120
     Tous ces châssis, sauf le 14/24 HP, se font en deux types : châssis long et châssis court, selon la carrosserie que l'on entend y placer.

  
 
 
 
 
 
 

   Nous croyons inutile de décrire de façon succincte les différents organes qui, réunis, composent le châssis Grégoire. L'expérience de treize années de construction automobile, et la fidélité des clients de cette maison sont les sûrs garants d'une exécution irréprochable. C'est la marque des connaisseurs et nous allons en donner la preuve : Grégoire compte parmi sa clientèle la presque totalité des aviateurs. S'il est des connaisseurs en matière de mécanique automobile, ce sont à coup sûr ceux-là; or, tous choisissent la marque Grégoire. C'est un fait qui, à notre avis, méritait d'être signalé.

  Un perfectionnement intéressant dans le groupe moteur des automobiles Grégoire a été apporté dans le système de distribution. A la suite d'essais des plus concluants, la commande de tous les engrenages de distribution se fait au moyen d'une chaîne silencieuse, au lieu de pignons en prise. Ce système, outre l'avantage de son extrême silence, a permis d'augmenter encore le rendement des moteurs. La chaîne fonctionnant dans. l'huile est pratiquement inusable et d'un allongement imperceptible. Un système de tension par excentrique a cependant été prévu. Nous donnons ci contre la reproduction photographique d'un moteur 14/24 chevaux muni de ce dispositif.

usine_carte.jpg (35505 octets)
   

ATELIER DE DECOLLETAGE

Interieur des usines Grégoire à Poissy en 1919:

"Atelier de décolletage"
   Après avoir parlé des châssis nous devons dire quelques mots des carrosseries que la maison Grégoire crée pour ses clients. Ces carrosseries. merveilles d'élégance et de bon goût, aux formes gracieuses et parfois originales, constituent avec le châssis Grégoire un ensemble parfait bien approprié au goût et au désir de chacun.
    En matière carrosserie, la maison Grégoire a d'ailleurs créé des modèles universellement imités et reproduits. N'est-ce pas elle qui lança en France et en Angleterre le type de carrosserie « Torpédo », devenu fameux et exigé maintenant par les clients chez tous les constructeurs et chez tous les carrossiers.

    La Société anonyme des automobiles Grégoire a son siège social et ses bureaux, 5, route de la Révolte à Neuilly-sur-Seine et ses usines à Poissy (Seine-et-Oise). Ces usines, molestes il y a une douzaine d'années, ont été agrandies petit à petit pour devenir ce qu'elles sont aujourd'hui. Le travail, réparti dans un certain nombre d'ateliers, est. exécute liai des ouvrier habiles dirigés par des chefs de service capables et expérimentés. IL est donc fait au mieux et dans les conditions d'établissement les meilleures. Outre l'installation des services généraux caisse, direction, bureaux de dessin, comptabilité, etc., les usines comprennent: le magasin des pièces brutes, le hall des machines-outils, l'atelier de la réparation, le magasin du matériel vieux et en usage, le bâtiment des machines, le magasin à essence et huile, le hall de montage, le magasin des pièces finies, la forge, la salle des essais dynamométriques, etc.
    Dans le hall des machines, sont placées plus de quatre-vingts machines-outils : tours parallèles, revolvers, automatiques, verticaux, et nombre d'aléseuses, de perceuses. de fraiseuses, machines à tailler les engrenages, etc., etc. C'est dans ce hall que toute la mécanique de précision dont est exclusivement composé le châssis Grégoire est fabriquée.
    Dans le hall de montage s'opère l'assemblage des organes du moteur et du châssis : changement de vitesse pont arrière, direction, etc.

VERIFICATION EN COURS D'USINAGE

Interieur des usines Grégoire à Poissy en 1919:
"Vérification en cours d'usinage"


Date de création : 17/12/2005 @ 18:38
Dernière modification : 26/12/2005 @ 09:56
Catégorie : Historique
Page lue 5577 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


^ Haut ^

Site Officiel de l'Amicale des Automobiles Grégoire


  Site créé avec GuppY v4.5.10 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL -= FULL GUPPY V4.5.10 =-